Réflexion sur le dessin par Salomon Reinach

RPGR_Exemple

« Il y a d’ailleurs nombre de peintures et de mosaïques que je connais autrement que par des descriptions et que je n’ai pourtant pu reproduire, faute de dessins utilisables ; on publie de nos jours trop de phototypies et de zincogravures qu’il est impossible de calquer au trait parce qu’on ne saurait y distinguer des contours. Toute édition princeps de ce genre devrait être accompagnée d’un dessin ; c’est l’équivalent de la traduction en langue moderne d’un texte inédit grec ou latin, et c’est aussi le plus loyal des commentaires. Ceux qui s’en dispensent sont des paresseux, ou des gens qui veulent se donner l’air de comprendre ce qu’ils ne comprennent souvent qu’à moitié. »

Salomon Reinach, Répertoire de Peintures Grecques et Romaines (RPGR), Paris, 1922, p. vii, références de la figure : Pomp. RB. V, 29, RPGR, p. 383.

Très beau livre qui illustre merveilleusement les vertus du dessin pour l’analyse et la comparaison des formes : à consulter ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *