L’apport de la photogrammétrie numérique à l’analyse architecturale en archéologie

mobilier de fouilleLes vestiges de la cenatio rotunda sur le Palatin (Rome). Nathalie André en collaboration avec Françoise Villedieu.

Intervention au colloque “Photogrammétrie numérique et perception 3D : les nouvelles conquêtes”, ENSG, mars 2016.

Vers le diaporama de la présentation

colloque_sfpt_palatin-v2

.


1 réflexion sur « L’apport de la photogrammétrie numérique à l’analyse architecturale en archéologie »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.