Cenatio rotunda, le modèle 3D

Relevé photogrammétrique de l’ensemble des structures mises au jour lors des campagnes de fouilles 2009-2014 de l’angle nord-est de la terrasse de la Vigna Barberini, Palatin (Rome, Italie).

Modélisation : Jonathan Boiné, archéologue géomaticien

En collaboration avec Nathalie André, architecte, Loïc Damelet et Lionel Roux, photographes, Françoise Villedieu, directrice de recherche.

Fouilles et recherches : Ministero per i Beni e le Attività Culturali, École française de Rome, Centre Camille Jullian (UMR 7299 CNRS-AMU), Institut de Recherche sur l’Architecture Antique (USR 3155 CNRS-AMU), Institut de France (Grand Prix d’Archéologie 2013), ARPAMED.

 

Maillage texturé réalisé à partir d’un nuage de points dense sous-échantillonné issu de l’acquisition photogrammétrique de juillet 2018 :

– nombre de photos : 5000
– nombre de points du nuage dense : 700 M
– nombre de points du nuage dense sous-échantillonné : 57 M
– nombre de faces : 1,2 M
– nombre de textures : 24 (4096 x 4096)

Le modèle de l’escalier hélicoïdal, situé dans le pilier central, est en cours de finalisation et sera bientôt intégré.

Nos travaux de modélisation et d’étude du site se poursuivent. Ce modèle de l’ensemble des vestiges mis au jour fera prochainement l’objet d’un phasage consistant à isoler les éléments en fonction de leur datation. On obtiendra ainsi plusieurs modèles indépendants les uns des autres : d’une part, le modèle 3D aisément lisible de toutes les structures néroniennes, et d’autre part, les modèles correspondant à la construction du palais impérial flavien (fin du Ier siècle) ainsi qu’aux transformations introduites durant le règne de Trajan (début du IIe siècle), d’Antonin le Pieux (seconde moitié du IIe siècle) et enfin à l’époque sévérienne (début du IIIe siècle). Notre objectif final est d’intégrer aux modèles photogrammétriques les modèles de restitution des architectures et, pour l’édifice néronien, des dispositifs techniques utilisés pour assurer la rotation du plancher de la salle à manger.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.