Exploitation du modèle photogrammétrique de la villa de Diomède pour le recalage d’archives graphiques et photographiques

Présentation des travaux infographiques réalisés dans le cadre du Villa Diomedes Project (Pompéi)  lors des journées « Over The Cloud » qui se sont déroulées à la MMSH d’Aix-en-Provence du 15 au 17 Juin 2016.

Citer ce billet : A-B Pimpaud, F. Marchand-Beaulieu, "Exploitation du modèle photogrammétrique de la villa de Diomède pour le recalage d’archives graphiques et photographiques," sur RAAN, 07/11/2018, https://raan.hypotheses.org/2138.

Télécharger le fichier PDF de la présentation

Retour au sommaire

Présentation de CloudCompare lors des journées « Over The Cloud » (2016)

Citer ce billet : Daniel Girardeau-Montaut, "Présentation de CloudCompare lors des journées « Over The Cloud » (2016)," sur RAAN, 13/07/2018, https://raan.hypotheses.org/1931.

Voici la présentation du logiciel open-source CloudCompare faite lors des journées « Over The Cloud » qui se sont déroulées à la MMSH d’Aix-en-Provence du 15 au 17 Juin 2016.

Présentation CloudCompare 2016

retour au sommaire

Architecture, archéologie et pratiques numériques. De l’acquisition à la reconstitution : une brève introduction

Citer ce billet : Alain Badie, "Architecture, archéologie et pratiques numériques. De l’acquisition à la reconstitution : une brève introduction," sur RAAN, 05/03/2018, https://raan.hypotheses.org/1692.


Architecture, archéologie et pratiques numériques :  de l’acquisition à la reconstitution : une brève introduction. pdf

Voici le diaporama qui accompagnait mon introduction à l’atelier Over the Cloud introduction diapositives

retour au sommaire


Les études d’archéologie de l’architecture se composent de manière schématique de deux étapes principales[1] (diapo 1 et 2):

Premièrement, la phase d’acquisition des données : c’est ce que l’on appelle l’établissement de l’état actuel du bâtiment étudié, des différents vestiges mobiliers et des stratigraphies associés au moment où ils nous sont parvenus. Cet enregistrement s’effectue notamment par des relevés en plan, coupe et des axonométrie des vestiges.

Deuxièmement, la phase d’analyse stratigraphique et architecturale qui permet d’aboutir lorsque cela est possible à différentes restitutions : (diapo 3)

restitution des formes architecturales et de leur composition ; mais aussi

– restitution des chantiers de construction,

– des phases de transformation et d’abandon, et enfin

– restitution du fonctionnement et des usages.

Il faut tout de suite préciser que cette distinction en deux phases est en réalité artificielle puisqu’un relevé n’est pas un enregistrement brut. Le dessin est par définition analytique (même quand on n’en est pas conscient). On dessine ce que l’on comprend et on comprend en dessinant. C’est un aller-retour permanent.

Comme l’ensemble de la recherche scientifique, ces études ont été depuis 30 ans renouvelées par l’émergence puis la diffusion des outils numériques trop souvent confondus sous le terme réducteur de « 3D ». Lire la suite